Éloge de la différence


La mixité en société / mercredi, janvier 2nd, 2019
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En ces temps troublés où l’on voit le racisme monter en puissance un peu partout, où la peur de l’inconnu (écologique et humain) permet aux sectaires en tous genres de surfer sur la vague médiatique, j’ai envie de crier sur tous les toits: “Vive la différence!!!”.

Alors pour une fois, je ne vais pas intellectualiser. Je vais essayer de vous faire passer mon message par un texte poétique, que je dédicace à ma poète de mère, Isabelle Poncet-Rimaud.

A toi, l’Autre, mon frère d’âme.

A toi, l’Autre.

Toi qui es différent. Par ta couleur de peau, ton langage, tes croyances ou tes us.

Toi qui es un monde à part, plein de couleurs, de saveurs et de sons à découvrir.

Toi que le soleil caresse autrement, donnant un autre éclairage à ta vie.

A toi, l’Autre.

Toi qui éveilles en moi la passion de la découverte.

Toi qui allumes en moi le feu de la curiosité.

Toi qui, par ton miroir, me reflètes qui je suis.

A toi, l’Autre, je voudrais dire ceci :

Merci d’être là, de vivre en suivant un autre mode d’emploi.

Merci d’explorer pour moi d’autres possibles. Parfois, ton vécu me fait envie, parfois, il me conforte dans ce que je suis.

Chacune de nos vies est unique. Il n’est pas possible de tout connaître, de tout expérimenter. Te savoir présent et vivant différemment me console de l’étroitesse de mon existence. Te découvrir, échanger avec toi me donne le goût d’une autre vie, me fait voyager, être l’Autre de quelqu’un. Grâce à toi, comme une actrice, j’ai le privilège de vivre plusieurs vies.

C’est en ouvrant nos cœurs à la différence que nous trouvons qui nous sommes vraiment. Elle nous aide à faire le tri. A savoir qui nous sommes et qui nous voulons être. Ce que l’on garde des valeurs inculquées, et ce que l’on rend à nos ancêtres. L’Autre est là pour nous faire grandir. Et la bonne nouvelle, c’est que cela fonctionne dans les deux sens.

A toi, l’Autre, symbole de l’inconnu.

Toi que les médias et les politiciens affublent de tous les maux.

Toi qui est rejeté de par ta différence.

Toi que l’on méprise parce que tu n’entres pas dans les bonnes cases.

J’aimerais te dire: “Sois indulgent. Entends la peur qui gronde derrière les jugements, le rejet, le mépris. Vois les barrières qui ne sont pas tombées et qui tiennent tes bourreaux prisonniers. Sois plus grand que cela. Accepte l’état de fait pour ne pas le faire tien. Si tu entres dans leur jeu, tu te perdras. Si tu le leur laisses, tu te renforceras. Ne te confonds pas avec ce qu’ils disent de toi. Toi seul sais qui tu es vraiment.”

A toi qui lis ces lignes.

Toi que la différence intéresse, bouscule, questionne, énerve ou passionne.

Merci d’être qui tu es. Merci d’apporter au monde ce que tu es, ce que tu as vécu, ce dont tu rêves et ce pour quoi tu te bats.

Puisses-tu toujours voir la différence comme une chance, celle de mieux te comprendre toi-même, celle de mieux comprendre l’autre.

Que la peur qui marche main dans la main avec la différence t’enseigne la prudence, et non le rejet. Qu’elle t’enseigne la patience et non la fuite.

Qu’ensemble, elles t’enseignent à bâtir des ponts plutôt que des murs.

lacher prise différence
Designed by Bedneyimages / Freepik


Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages
  • 17
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *